THÉÂTRE.LACLASSE.COM

 

Théâtre.laclasse.com est un projet innovant né de la rencontre entre Erasme (living lab de la Métropole de Lyon), engagé de longue date dans la recherche de nouveaux usages du numérique, et la Compagnie Ariadne.

Il permet à plusieurs classes de collèges d'accueillir ensemble un auteur de théâtre en résidence « numérique » sur la plateforme collaborative de leur ENT (Espace Numérique de Travail). Encadrés par leurs enseignants, les collégiens découvrent la pièce pas à pas, tout au long de l’année.
Durant deux saisons, 10 classes rhodaniennes, de la 6e à la 3e, ont participé à l’expérience avec Luc Tartar, autour de deux de ses pièces : En voiture Simone et Mademoiselle J’affabule et les chasseurs de rêves.

Le travail est organisé sous la forme d’un scénario en plusieurs étapes, tout au long duquel les jeunes interviennent : invention des dialogues, proposition de décors, imagination d’un nouveau personnage etc… En classe, connectés à l’ENT, ils interagissent avec l’auteur et la compagnie, et postent leurs propositions, photos, vidéos, textes… Il s’organise ainsi un vaste travail de consultation et d’échange inter-collèges en réseau, via des forums, afin d’organiser la réflexion et d’avancer dans le projet. 

ooapin.jpeg
Capture_d_ecran_2015-07-29_a_15.36.40.png



La rencontre n’est pas seulement numérique. A mi parcours, l’auteur se rend dans chaque classe pour rencontrer élèves et enseignants. Enfin, un temps final est organisé, réunissant les professionnels d’Erasme, de la compagnie, les jeunes et l’auteur. La version scénique, créée par les comédiens de la compagnie, est jouée, les collégiens participent à des ateliers théâtraux, et chacun peut évoquer l’expérience avec l’auteur. Cette année, la rencontre avait lieu au Toboggan, à Décines.

Ce projet, remarqué lors du printemps de l’Innovation par l’Académie de Lyon, et finaliste du Prix de l’Audace artistique et culturelle du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, est d’abord une réelle opportunité de réduire les inégalités en termes d’accès à la culture (qu’elles soient le fruit de critères sociologiques ou géographiques), et de renforcer les liens entre des collégiens issus de différents milieux.

C’est ensuite un outil fort pour développer des formes de travail valorisant la créativité. Notre volonté est aujourd’hui d’aller plus loin dans cette façon innovante d'aborder la littérature théâtrale contemporaine, et d'offrir une place accrue aux jeunes dans le processus. Ainsi, en 2015/2016, les collégiens participeront à l'écriture même de l'œuvre littéraire. Nous passerons une commande à Luc Tartar d'une pièce qui se construira tout au long de la saison sur la base de l'échange avec les jeunes.